top of page

ETUDIER LE CHINOIS Posts

Actualités, conseils, astuces : tout ce que vous devez savoir pour apprendre le chinois et découvrir la Chine !

Petite histoire allégorique "蛮触之争" (Mán chù zhī zhēng)

Le proverbe chinois "蛮触之争" (mán chù zhī zhēng) se traduit littéralement par "la dispute du contact barbare".


Ce proverbe fait référence à des conflits ou des querelles sur des sujets mineurs ou insignifiants, souvent entre personnes ou groupes qui ne se comprennent pas bien ou qui ont des différences culturelles significatives. L'idée sous-jacente est que de petites malentendus ou des interactions maladroites peuvent entraîner des disputes disproportionnées par rapport à l'importance réelle de l'incident.


apprendre le chinois en ligne

À l'époque des Royaumes combattants en Chine, le roi Hui de Wei et le roi Wei de Qi avaient conclu un pacte de non-agression. Cependant, peu après la signature de ce pacte, le roi Wei de Qi le rompit et provoqua Wei. Enragé, le roi Hui envisagea d'envoyer un assassin contre lui. Mais Gongsun Yan, un général de Wei, persuada le roi que l'assassinat nuirait à la réputation de leur royaume. Il proposa plutôt de mener une armée pour vaincre Qi, capturer ses citoyens et ses richesses, ce qui, espérait-il, briserait l'esprit du roi adversaire.


Cependant, cette suggestion fut critiquée par Ji Zi, un autre conseiller, qui argua que détruire les fortifications, qui avaient pris tant de temps à construire, et perturber la paix établie depuis sept ans était une honte. Il voyait Gongsun Yan comme une source de troubles.


Un autre conseiller, Hua Zi, entendant ces critiques, trouva les paroles de Ji Zi également destructrices. Il confondit le roi Hui en suggérant que tout conseil, qu'il pousse à la guerre ou prône la paix, pouvait être perturbateur. Perplexe, le roi Hui demanda conseil à Hua Zi, qui lui recommanda de rechercher la tranquillité intérieure pour transcender les conflits.


Un sage nommé Dai Jin lui raconta alors une parabole sur deux minuscules nations sur les cornes d'un escargot, qui se battaient constamment pour un territoire insignifiant. Cette histoire illustrait la petitesse des conflits humains comparés à l'immensité de l'univers. Dai Jin utilisa cette métaphore pour montrer au roi que, dans le grand schéma de l'univers, leurs batailles et même leurs royaumes semblaient triviaux. Profondément touché par cette perspective, le roi Hui médita sur la vanité des conflits terrestres et sur la véritable étendue de l'existence, réalisant la futilité de la guerre pour des gains mineurs.


cours de mandarin

Cette histoire sert d'avertissement contre les conflits inutiles et les guerres dévastatrices pour des gains insignifiants, mettant en lumière la brièveté de la vie humaine et l'immensité de l'univers.



Suivez mon blog pour connaître plus de dictions et allégories chinois.

13 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page