top of page

ETUDIER LE CHINOIS Posts

Actualités, conseils, astuces : tout ce que vous devez savoir pour apprendre le chinois et découvrir la Chine !

Petite histoire allégorique "瓜田李下" (guā tián lǐ xià)

"瓜田李下" (guā tián lǐ xià) est un proverbe chinois qui peut être traduit en français par "Sous les pruniers, près des pastèques".

Ce proverbe fait référence à une situation où une personne se trouve dans un endroit suspect ou compromettant, ce qui peut susciter des soupçons ou des malentendus. L'expression tire son origine de la culture agricole chinoise, où les pastèques et les pruniers sont souvent cultivés dans des champs voisins.


mandarin

"瓜田李下" est une expression idiomatique qui trouve son origine dans les œuvres littéraires des érudits chinois, et elle apparaît pour la première fois dans le célèbre poème "Le Comportement d'un Gentilhomme" de Cao Zhi, un poète de la dynastie des Wei.


Le sens original de "瓜田李下" est de ne pas se baisser pour ramasser ses chaussures en passant près d'un champ de melons, afin d'éviter les soupçons de vol de melons. De même, lorsque l'on passe sous un prunier, il ne faut pas lever la main pour ajuster son chapeau, afin d'éviter les soupçons de vol de prunes.


Par la suite, cette expression a été utilisée métaphoriquement pour décrire les situations qui peuvent facilement susciter des soupçons ou des accusations.

L'idée derrière "瓜田李下" est que si une personne est surprise ou trouvée près d'un champ de pastèques ou de pruniers, il est facile de supposer qu'elle a des intentions malveillantes ou qu'elle est responsable de quelque chose de répréhensible. Cela peut également suggérer que la proximité d'une personne avec une situation suspecte peut nuire à sa réputation, même si elle est innocente.


En somme, le proverbe "瓜田李下" met en garde contre les apparences et souligne l'importance d'éviter de se retrouver dans des situations ambiguës qui pourraient susciter des doutes sur son honnêteté ou son intégrité.



Suivez mon blog pour connaître plus de dictions et allégories chinois.

12 vues0 commentaire
bottom of page