top of page

ETUDIER LE CHINOIS Posts

Actualités, conseils, astuces : tout ce que vous devez savoir pour apprendre le chinois et découvrir la Chine !

Petite histoire allégorique "三个和尚没水喝" (Sāngè héshang méi shuǐ hē)

L'histoire du conte de fables chinoises intitulé "三个和尚没水喝" (sān gè héshang méi shuǐ hē), qui se traduit littéralement par "Trois moines sans eau à boire". Voici le résumé de cette histoire :


apprendre le chinois en ligne

Il était une fois une montagne, au sommet de laquelle se trouvait un vieux temple en ruine. Un jour, un jeune moine vint au temple et découvrit que la cuve d'eau était vide. Il se mit à puiser de l'eau et remplit la cuve, puis il remplit également le vase de la déité Guanyin et arrosa même un jeune arbre desséché. Chaque jour, il allait chercher de l'eau, récitait des prières, frappait le tambour en bois et protégeait le temple des souris la nuit. Il menait une vie paisible et sereine.

Peu après, un moine plus grand arriva. Il était assoiffé et but la moitié de l'eau dans la cuve dès son arrivée. Le jeune moine lui demanda d'aller chercher de l'eau, mais le moine plus grand considéra que cela n'était pas pratique. Il voulut que le jeune moine l'accompagne pour transporter de l'eau. Ils prirent un seau et descendirent la montagne pour puiser de l'eau. Pour transporter l'eau, le seau devait être bien centré sur le bâton de portage, sinon ils se disputaient en le poussant de côté, ne voulant pas faire plus d'efforts.

Plus tard, un moine corpulent arriva. Lui aussi avait soif, mais malheureusement, la cuve était vide. Le jeune moine et le moine plus grand le laissèrent aller chercher de l'eau lui-même. Il revint avec un seau d'eau, mais il but tout d'un trait, vidant les deux seaux. Dès lors, aucun des trois moines ne voulut aller chercher de l'eau. Chacun continuait de réciter des prières, de frapper le tambour en bois, mais personne ne remplissait plus la cuve de Guanyin. L'arbre commença à se flétrir à nouveau. La nuit, les souris vinrent voler des provisions, mais personne ne les empêcha. Malheureusement, les souris renversèrent un candélabre, provoquant un incendie.

Les moines paniquèrent et ce fut seulement en voyant les flammes qu'ils prirent conscience de la situation. Ils s'efforcèrent alors d'éteindre l'incendie ensemble. Cela les amena finalement à réaliser leur erreur.

Depuis lors, les trois moines unirent leurs forces et travaillèrent ensemble, permettant ainsi à nouveau d'avoir de l'eau. Cette histoire illustre comment le manque d'organisation et de répartition des responsabilités peut entraîner un chaos et des échecs. Elle met en évidence l'importance d'établir des systèmes efficaces et de définir clairement les responsabilités de chacun, que ce soit dans le travail ou dans la vie quotidienne.


Suivez mon blog pour connaître plus de dictions et allégories chinois.

47 vues0 commentaire

Comments


bottom of page