top of page

ETUDIER LE CHINOIS Posts

Actualités, conseils, astuces : tout ce que vous devez savoir pour apprendre le chinois et découvrir la Chine !

Les autres pratiques rituelles de la fête de lune

La Lune est depuis longtemps la grande vedette de cette fête que l'on nomme également « fête de la Lune ». Dans de nombreuses régions chinoises, on considère l'automne comme la plus belle saison, plutôt sèche et tempérée, et la lune de la mi-automne est réputée être la plus belle. C'est donc autour d'elle que sont organisées les activités festives, appelées traditionnellement shǎng yuè (赏月, contemplation de la Lune) et zǒu yuè (走月, promenade sous la Lune), qui se concrétisent par un pique-nique nocturne très populaire.


apprendre le chinois en ligne

Dans les zones urbaines, les parcs et les cours des écoles restent ouverts à cet effet, et certains n'hésitent pas à s'installer sur le trottoir avec leur matériel de barbecue. Les enfants se promènent avec des lanternes éclairées. Les fermiers célèbrent la moisson et la fin de la saison agricole.


cours de chinois en ligne

Tous ces facteurs s'unissent pour faire de la fête de la mi-automne un soir propice aux entreprises romanesques. Dans la société rurale d'autrefois, les jeunes filles partaient dans les champs et potagers obscurs arracher à tâtons un plant de légumes. Certains types, la ciboule (cong, 蔥) par exemple, auguraient particulièrement favorablement de l'avenir matrimonial. Des rendez-vous romantiques ont remplacé de nos jours cette coutume, appelée « vol de légumes » (touguacai, 偷瓜菜).


parler chinois

Même les empereurs n'échappent pas à l'atmosphère magique de cette fête. La légende veut que l'empereur Tang Xuan-zong, dont la vie est riche en anecdotes romanesques, ait entendu cette nuit-là d'une terrasse de son palais la musique merveilleuse provenant du palais lunaire qu'il mémorisa et fit transcrire. Ce serait l'origine du morceau "vêtements d'arc-en-ciel et de plume" (nishangyuyiqu, 霓棠羽衣曲).


étudier le chinois en ligne

On consomme les fameux gâteaux de lune (yuè bǐng 月饼). Les Japonais mangent des dango, la spécialité culinaire de cette fête faite avec des boulettes de mochi (pâte de riz gluant). Une tradition veut que les marques que l’on voit dans la Lune évoquent un lapin faisant du mochi. Cette fête est d'ailleurs associée au lapin. Divers plats sont aussi réalisés pour l’événement : des udon bouillis avec un œuf cru, nommés tsukimi udon, associés à des offrandes de taro, d'edamame, de châtaignes et de potirons. De cinq à dix roseaux susuki, dont la forme rappelle celle des épis de riz et symbolise les céréales, sont utilisés pour la décoration. Des fast-food proposent quant à eux des sandwichs avec un œuf à l'intérieur, appelé le tsukimi burger (l’œuf rappelant alors la Lune).


parler mandarin

Quant aux Vietnamiens, ils ont eux aussi leurs versions des gâteaux de lune. Traditionnellement le banh nuong (terre) est fait à partir d’une pâte de blé tandis que le banh deo (lune) est fabriqué avec de la pâte de riz. L’intérieur peut être constitué de : pâte de graine de lotus, de haricot mungo, de sésame noir, des fruits confis et même d'un ou plusieurs jaune d’œufs.


fête chinoise

Intéressé(e)s ?


Suivez-moi sur mon blog ou sur les réseaux sociaux : )


15 vues0 commentaire

Comments


bottom of page