ETUDIER LE CHINOIS Posts

Actualités, conseils, astuces : tout ce que vous devez savoir pour apprendre le chinois et découvrir la Chine !

Grottes de Mogao (敦煌莫高窟 dūn huáng mò gāo kū)

Les grottes de Mogao, ouvertes au public depuis 1980, forment un ensemble de 492 chapelles bouddhistes ornées de peintures et sculptures. Elles font partie de l'ensemble plus vaste des grottes de Dunhuang (敦煌), dans la province de Gansu (甘肃) en Chine, en marge du désert de Gobi (戈壁).



Ces chapelles ont été élaborées dans 735 grottes, dont 492 avec décor peint ou/et sculpté, creusées dans la paroi rocheuse par des moines à partir du IVe siècle. Des communautés monastiques commencèrent vite à percer des cavités plus grandes dans le grès comme actes de dévotion publique, et à orner les sanctuaires d'effigies de Bouddha.


Ce type de grottes aux multitudes de peintures et sculptures de Bouddha reçoivent l'appellation générique de grottes des mille Bouddhas. Certaines de ces grottes abritent, d'ailleurs, des statues de Bouddha de très grandes dimensions.



Ces grottes constituaient des lieux de culte d'une grande importance, sur la route de la soie. Leur réalisation s'est étalée sur une longue période allant du IVe au XIVe siècle, de la dynastie des Liang du nord (en 366), jusqu'à la dynastie des yuan (1279-1368), avec un point culminant sous la dynastie des Tang, entre le VIIe et le Xe siècle. C'est d'ailleurs de cette époque que datent les plus belles grottes. Ce sont probablement les plus anciennes grottes recouvertes de peintures murales de Chine.



Par ailleurs, à Mogao exclusivement, des moines bouddhistes placèrent des dizaines de milliers de manuscrits et de peintures dans une petite salle attenante à l'une des grottes, et cette salle fut murée ensuite - on ne sait pas à quelle époque, ni dans quelles circonstances - puis découverte au début du XXe siècle. La découverte, qui bénéficiait des études de sinologie, correspondait à un moment de regain des études de l'art chinois en Occident, et pour la France de l'expertise de Paul Pelliot. Alertés par ce jeune sinologue, les lettrés chinois, qui traversaient pourtant une période de profond bouleversement, réussirent à sauver une grande partie de ce trésor national.



Les grottes de Mogao sont les mieux connues parmi les grottes bouddhistes chinoises, et sont avec Longmen (龙门) et Yungang (云岗) l'un des trois sites chinois notoires pour leurs sculptures et leurs peintures.


Les peintures murales, notamment des tempera (jusqu'à la dynastie yuan où apparaissent des fresques véritables), sont à thématique religieuse (vies antérieures du Bouddha) mais retracent également la vie quotidienne des moines. Les grottes sont de tailles très diverses et ont été creusées dans une falaise en grès. Seules une trentaine de cavités sont ouvertes au public.



La plupart des grottes sont rectangulaires et communiquent entre elles par des passerelles ou des couloirs. En effet, elles sont disposées à différentes hauteurs sur la paroi rocheuse. Deux groupes se présentent depuis l'entrée principale, celles du Nord (5 grottes ornées et les cellules des moines et des ouvriers) et celles du Sud (l'essentiel des grottes ornées). Les grottes 45 (Tang à son apogée) et 249 (Wei de l'Ouest) sont particulièrement renommées pour leur exceptionnelle conservation.



Grotte 158 : datant du milieu de la dynastie Tang, elle mesure 18,1 mètres de long, 7,2 mètres de large, et 6,80 mètres de haut.


Dans la grotte 217, une fresque murale représente une ville imaginaire, conçue par le guide d'un pèlerinage pour que ceux qui le suivent puissent récupérer.


Dans la grotte 427, les vêtements à fleurs portés par des statues du VIe siècle reflètent l'influence de la Perse et témoignent de la circulation des idées et des modes le long de la route de la soie.



De nos jours, le site est une importante attraction touristique, et l'objet de recherches archéologiques. La conservation des lieux pose cependant de nombreux problèmes, dont celui d'un ensablement progressif, auquel l'installation de portes pour accéder aux grottes tente de remédier.


Suivez mon blog, vous allez découvrir plusieurs circuits intéressants et différents !

ETUDIER LE CHINOIS

Vous êtes débutant ou confirmé ? Vous voulez apprendre le chinois pour voyager, accéder à de nouvelles opportunités professionnelles ou même préparer des examens ? Vous êtes au bon endroit !

©2020 Etudier-le-chinois.com