ETUDIER LE CHINOIS Posts

Actualités, conseils, astuces : tout ce que vous devez savoir pour apprendre le chinois et découvrir la Chine !

Yi Jing (易经)

Le Yi Jing, est un manuel chinois dont le titre peut se traduire par "Classique des changements" ou "Traité canonique des mutations" ou encore "Livre des transformations". Il s'agit d'un système de signes binaires qui peut être utilisé pour faire des divinations.

Le Yi Jing s'appelle aussi Zhōu Yì (周易) c'est-à-dire "changements de Zhou" pour la raison que son élaboration date du Ier millénaire avant l'ère chrétienne, époque des Zhou (1027, 256 av. J.-C.).

Il occupe une place fondamentale dans l'histoire de la pensée chinoise et peut être considéré comme un traité unique en son genre dont la finalité est de décrire les états du monde et leurs évolutions. Premier des cinq classiques, il est donc considéré comme le plus ancien texte chinois.


L'origine du Yi Jing est censée provenir de l'observation de la nature. La tradition chinoise fait remonter le Livre des mutations à l’invention des trigrammes par Fuxi, considéré comme le premier saint.


Da Yu, fondateur de la dynastie Xia, est parfois aussi identifié au saint; c’est à son époque que les 64 hexagrammes au grand complet sont rassemblés.


Fuxi et Da Yu sont censés avoir reçu leur inspiration d'hexagrammes dessinés sur une tortue ou un cheval et d’un livre porté par une tortue.


Aucune réponse définitive n’a encore été apportée à ces deux questions. Le Yi Jing proprement dit est écrit dans un langage elliptique truffé de caractères archaïques qui situe sa rédaction avant la deuxième moitié du VIIIe siècle av. J.-C.. De l’aveu des Chinois contemporains, le sens en est devenu presque impénétrable, d’où la nécessité du commentaire, mais le style semble cohérent de bout en bout, suggérant un rédacteur ou au moins un point de vue unique.


Le commentaire 十翼 (Shiyi), attribué à Confucius, est assez facile d’accès à un lecteur formé au chinois classique. Présentant une perspective générale plutôt morale et confucéenne, il offre néanmoins de nettes différences de style et de point de vue de passage à passage, et proviendrait donc de multiples auteurs. Les hypothèses concernant sa date de rédaction vont du début du VIIIe siècle av. J.-C. au début de l’ère chrétienne.

Le Yi Jing est consulté à travers les trigrammes et hexagrammes qui sont tirés trait par trait. Les hexagrammes sont des figures basées sur la combinaison de six traits dont chacun peut prendre l'une de ces deux formes : le trait plein(Yang) et le trait brisé (Yin). Ces deux formes elles-mêmes se subdivisent en deux catégories : trait naissant et trait mutant. À chaque hexagramme a été ajouté ultérieurement un commentaire comportant des indications sur la qualité de l'état concerné.


Les huit trigrammes ou ba gua sont à la base du Yi Jing. Ils résultent de la combinaison de deux trigrammes. C'est une série de soixante-quatre hexagrammes, chacun symbolisant un état et ses transitions possibles.


Envie de savoir plus ? Intéressé(e)s ?


Suivez-moi sur mon blog ou sur les réseaux sociaux : )

ETUDIER LE CHINOIS

Vous êtes débutant ou confirmé ? Vous voulez apprendre le chinois pour voyager, accéder à de nouvelles opportunités professionnelles ou même préparer des examens ? Vous êtes au bon endroit !

©2020 Etudier-le-chinois.com