top of page

ETUDIER LE CHINOIS Posts

Actualités, conseils, astuces : tout ce que vous devez savoir pour apprendre le chinois et découvrir la Chine !

Petite histoire allégorique "掩耳盗铃" (Yǎn ěr dào líng)

"掩耳盗铃" est une expression chinoise qui vient de "Lüshi Chunqiu", un ouvrage de la période des Royaumes combattants écrit par Lü Buwei et d'autres auteurs. À l'origine, cette expression signifiait qu'une personne se bouchait les oreilles pour voler la cloche des autres, mais elle est ensuite devenue une métaphore pour décrire le fait de se mentir à soi-même.


étudier le chinois

Durant la période des Printemps et des Automnes, un homme avide et stupide refusait de travailler et cherchait toujours à obtenir les biens des autres pour sa sécurité.


Un jour, il apprit que la famille Zhao avait éliminé la famille Fan et se précipita chez eux pour tirer profit de la situation, mais tous les objets de valeur avaient été volés.


Alors qu'il était désespéré, il découvrit une grande cloche en laiton supérieur dans la cour de la famille Fan. Il voulait la prendre, mais elle était trop grande et trop lourde.


Il trouva alors un marteau et tenta de la briser en morceaux, mais le son de la cloche l'effraya. Il se boucha les oreilles en frappant la cloche et le son se répandit très loin, attirant les gens qui le capturèrent finalement.


Cette expression chinoise "掩耳盗铃" rappelle aux gens que tout ce qui existe objectivement ne changera pas en fonction de leur volonté subjective, comme le son d'une cloche : dès qu'on la touche, peu importe qu'on se bouche les oreilles, elle émettra un son. Dans la réalité, il y a aussi des personnes qui refusent de regarder et d'étudier la réalité objective et adoptent une attitude de fermeture d'esprit, pensant que de cette manière, elle n'existe plus. Si l'on refuse de regarder et d'étudier la réalité objective et adopte une attitude de fermeture d'esprit, le résultat ne peut être que des conséquences néfastes pour soi-même."



Suivez mon blog pour connaître plus de dictions et allégories chinois.

41 vues0 commentaire
bottom of page