top of page

ETUDIER LE CHINOIS Posts

Actualités, conseils, astuces : tout ce que vous devez savoir pour apprendre le chinois et découvrir la Chine !

Petite histoire allégorique "同甘共苦" (Tóng gān gòng kǔ)

"同甘共苦" (Tóng gān gòng kǔ) est une expression chinoise issue d'une histoire ancienne, provenant initialement du livre "战国策" (Stratégies des États en Période des Royaumes Combattants).


L'expression "同甘共苦" signifie partager les joies et les peines, c'est-à-dire vivre ensemble les moments de bonheur comme les épreuves difficiles.


apprendre le chinois en ligne

Durant la période des Royaumes Combattants, le royaume de Yan fut confronté à des troubles internes, et le royaume de Qi en profita pour attaquer Yan. Les forces armées de Qi capturèrent rapidement la capitale de Yan, et le roi de Yan, Hui, perdit la vie pendant ces troubles. Le royaume voisin de Zhongshan en profita également pour occuper les territoires de Yan, mettant le royaume au bord de l'extinction.


C'est dans ce contexte que le roi de Yan, Zhaowang, est revenu au pouvoir avec l'aide du roi Wuling de Zhao. Face aux terres dévastées et à la détresse du peuple après les troubles de la guerre, le roi de Yan prêta serment de redonner sa prospérité au royaume et de se venger de Qi. Il rencontra Guo Kui, un homme sage de Yan, pour demander conseil sur la manière d'enrichir le pays et de renforcer les forces armées. Guo Kui lui dit : "Les souverains qui ont réalisé de grandes réalisations ont toujours respecté les hommes sages. Il faut traiter les hommes sages avec respect, car ce sont eux qui viendront à votre aide. Si le roi est brutal et impoli envers les gens, il ne pourra attirer que des opportunistes intéressés par le profit."


Le roi de Yan demanda : "Comment devrais-je procéder ?" Guo Kui répondit : "Si le roi veut vraiment attirer des talents, commencez par moi ! Si des hommes sages entendent dire que des gens comme moi sont bien traités, ils viendront sûrement se rallier au roi." Le roi de Yan suivit le conseil de Guo Kui, lui construisit une cour spéciale et le nomma son mentor. Cette nouvelle se répandit rapidement, attirant de nombreux talents de toutes parts, parmi lesquels les plus célèbres furent le grand général Yue Yi et le chancelier Zou Yan.


Le roi de Yan organisa également des cérémonies pour honorer les soldats morts au combat et apporta son soutien aux familles des défunts. Il insistait pour partager les joies et les peines avec le peuple, vivant et survivant ensemble au cours des vingt-huit années difficiles. Finalement, avec l'aide de ses ministres talentueux et de ses efforts assidus, le royaume de Yan devint de plus en plus puissant, le peuple prospéra, l'esprit des soldats s'éleva, et l'unité et la coopération régnaient dans tout le pays.


Le roi Zhaowang estima que le moment était venu, nomma Yue Yi comme grand général, leva une armée et attaqua avec succès le royaume de Qi, enfin vengeant les injustices du passé.


Sens de l'expression : "Partager la douceur" est facile, mais "Partager l'amertume" est difficile, car cela demande de l'effort, des larmes, et même du sang, voire la vie. Il y aura beaucoup de personnes prêtes à partager les moments de bonheur avec toi, mais peu seront prêtes à partager les épreuves. C'est précisément parce qu'ils sont rares que leur valeur est d'autant plus précieuse.


Suivez mon blog pour connaître plus de dictions et allégories chinois.

117 vues0 commentaire
bottom of page