top of page

ETUDIER LE CHINOIS Posts

Actualités, conseils, astuces : tout ce que vous devez savoir pour apprendre le chinois et découvrir la Chine !

Petite histoire allégorique "三人行,必有我师" (Sān rén xíng, Bì yǒu wǒ shī)

Le proverbe chinois "三人行,必有我師" (sān rén xíng, bì yǒu wǒ shī), littéralement en français "Parmi trois compagnons de route, l'un peut être mon maître !" est une maxime célèbre citation attribuée à Confucius illustre parfaitement sa philosophie sur l'apprentissage et la croissance personnelle à travers l'observation des autres.


apprendre le chinois en ligne

Le grand éducateur Confucius était une personne douée pour l'apprentissage, toujours diligent et avide de connaissance, et qui n'hésitait pas à poser des questions, même aux plus humbles.


Un jour, alors que Confucius et ses élèves étaient en route, un petit garçon leur bloqua soudainement le passage.


Il se trouva que ce petit garçon était en train de construire une "forteresse" avec des briques et des pierres sur le chemin.


Confucius demanda au garçon de se pousser, mais celui-ci répondit : "Dans ce monde, seules les charrettes contournent les villes, jamais on ne détruit une ville pour laisser passer une charrette."


Confucius pensa : Il ne faut pas considérer les constructions de cet enfant comme de simples jouets. Je le pense ainsi, mais l'enfant ne le voit pas de cette manière. Je prône le respect des rites, et voilà que je suis pris à mon propre jeu par un enfant.


Très ému, Confucius dit à ses disciples : "Parmi trois compagnons de route, l'un peut être mon maître ! Bien que jeune, cet enfant comprend les rites et peut être considéré comme mon enseignant." "Parmi trois compagnons de route, l'un peut être mon maître. Choisissez de suivre ceux qui sont bons et corrigez vos défauts en vous inspirant des autres" est une célèbre maxime de Confucius tirée des "Entretiens".


Elle incite à rester humble, à apprendre constamment des qualités des autres pour se perfectionner, en adoptant les vertus d'autrui pour pallier nos propres défauts. Le "Règlement des disciples" dit : "Seule la vertu et le savoir, seule la compétence artistique, quand elles sont inférieures à celles des autres, doivent nous inciter à nous aiguiser."


Cela signifie que chacun devrait valoriser le développement de ses propres qualités morales, connaissances et compétences techniques, et si l'on se sent inférieur, il faut s'encourager à s'améliorer vigoureusement. En se fiant sincèrement et de tout cœur aux personnes nobles et en consultant fréquemment des érudits, en se liant d'amitié avec des personnes loyales et dignes de confiance, on peut toujours ressentir du confort et de la joie.


Suivez mon blog pour connaître plus de dictions et allégories chinois.

26 vues0 commentaire

Comments


bottom of page