ETUDIER LE CHINOIS Posts

Actualités, conseils, astuces : tout ce que vous devez savoir pour apprendre le chinois et découvrir la Chine !

Caractéristiques particulières de la langue chinoise (1)



Avant d'aborder l’étude des éléments fondamentaux de la phrase chinoise, il est utile d'insister sur quelques points :


1. Le chinois est une langue monosyllabique. Cela signifie qu'à de rares exceptions près, I'élément signifiant minimal est la syllabe. Si la majorité des mots de la langue sont dissyllabiques, ils sont décomposables en éléments monosyllabiques pourvus d'une signification propre.


Un mot de deux ou plusieurs syllabes apparaît ainsi comme une combinaison de signifiant. Cette combinaison bénéfice souvent de leur complémentarité et vise à I'enrichissement du vocabulaire.

Mais il arrive aussi qu'elle apparaisse comme une redondance logique, rendue nécessaire par la phonétique propre du chinois. 2. Le chinois est en effet pourvu d'une phonétique relativement restreinte. Même si cette dernière est assortie de l'existence de tons, le nombre des combinaisons syllabiques possibles est assez limité, compte tenu de L’effectif considérable des syllabes sémantiquement différenciées.


Le nombre des homophones des syllabes de significations différentes pour une même prononciation est très élevé. Parfaitement identifiables à la lecture, ces homophones conduiraient à Inintelligibilité phonétique si une combinaison d'au moins deux syllabes n'était pas ménagée.

3. Chacun sait que le chinois est pourvu d'une écriture non alphabétique hautement originale, adaptée aux caractéristiques citées de la langue. A chaque syllabe signifiante correspond un graphisme, communément appelé caractère. Le nombre des caractères est donc lui-même considérable.

Ce système d'écriture a l'avantage d'effectuer une distinction entre des homophones que la langue orale n'explicite pas toujours immédiatement. Le graphisme de chaque caractère est invariable. 4. Le syllabisme du chinois va de pair avec l'invariabilité radicale des éléments de la phrase. Il n'y a ni genre (masculin ou féminin), ni nombre (singulier ou pluriel)et le verbe ignore les temps, les modes et les conjugaisons.

Cette invariabilité peut surprendre, dans une langue réputée pour sa richesse et sa subtilité : elle est en fait compensée par l'insertion d'adverbes et de particules.

Envie d'apprendre le chinois ?


Suivez-moi sur mon blog ou sur les réseaux sociaux :)

ETUDIER LE CHINOIS

Vous êtes débutant ou confirmé ? Vous voulez apprendre le chinois pour voyager, accéder à de nouvelles opportunités professionnelles ou même préparer des examens ? Vous êtes au bon endroit !

©2020 Etudier-le-chinois.com